Antopolis On Tour | Antopolis
Antopolis On Tour
Mons
14 décembre, 2020 par
Antopolis On Tour
Nadia Scandari

Dessiner les contours de la ville de demain au petit dej'

Ils(elles) sont agents de la ville de Mons, du pôle économique au pôle culturel, échevins, commerçants, entrepreneurs, citoyens, et ils ont accepté notre invitation à dessiner ensemble les contours de la "Mons 2.0"! 

1ière édition du breakfast "Antopolis On Tour" réussie! 

Odoo • Image et Texte

Antopolis On Tour: Mons 

En ces temps de distanciation physique, la formule se devait d’être innovante. Il n’y a pas de fatalité à la “zoom fatigue”, nous avons opté pour l’hybridation:

un petit déjeuner livré à l’aube chez chacun des participants par Le transporteur montois pour bien commencer la matinée qui s’annonçait intense. Et pas n’importe quels produits: chacun des fournisseurs avait été choisi avec soin par notre collaboratrice avec un leitmotiv, la volonté d’Antopolis de soutenir les commerçants et producteurs locaux.

Bien qu’à distance, nous avons choisi d’animer l’événement depuis la Co-GuestHouse: un tiers-lieu convivial qui ré-invente à sa manière les codes du #coworking sur les boulevards de Mons et contribue à la ville de demain. 


“La ville intelligente qui place l’humain et le citoyen au centre”

Après avoir esquissé une carte subjective de ce que représente la smart city pour nos invités, nous avons passé en revue tous ses stéréotypes: criblée de capteurs, la ville de la voiture autonome et de la consommation assistée par drones.

L’occasion pour nous d’insister sur la vision d’Antopolis: travailler à la ville intelligente qui place l’humain et le citoyen au centr. De la “smart city” au “smart citizen”, c’est un changement de paradigme!

Un petit thé des Thélices de Sophie, et on se lance dans le premier atelier de la matinée: place au jeu de rôle! Répartis en 2 groupes (les citoyens et les agents de l’administration), les participants sont invités à faire remonter les problématiques identifiées sur le terrain que ce soit du point de vue de l’utilisateur ou de l’administration. 

Plusieurs thèmes sont pré-identifiés, comme le cadre de vie, la mobilité, la participation citoyenne ou encore la communication. Le brainstorming va bon train et très vite le mind-mapping prend forme sous les yeux des participants qui évoquent le manque de jardins partagés, d’espaces pour faire du sport, la détérioration de l’espace public, l’enjeu de la sécurité aux abords des passages piétons, les trop rares solutions de parking, le manque de bienveillance des usagers, le sentiment d’une perpétuelle insatisfaction du citoyen, l’absence de sens civique ou encore une complexité à gérer l’information communale, qu’il s’agisse d’accès ou d’une communication rendue plus complexe à l’heure des réseaux sociaux,...

Nous voici déjà à mi-parcours: un petit break bien mérité pour savourer les bons produits de l’artisan boulanger pâtissier Matthieu Renoirte tout en assistant à la visite virtuelle que nous réserve notre hôte du jour @François Boudart, manager de la Co-GuestHouse. Décidément, ce breakfast virtuel a du bon!

2020, c'est notre année!

 2020 a été une année mouvementée pour notre jeune spin out créée en confinement à la fin du mois de mars. La reprise de l’atelier est l’occasion pour nous de faire un rapide tour de notre activité médiatique: la nomination d’Antopolis par le public en tant qu’“innovation wallonne de l’année” met au jour le besoin du citoyen de voir sa relation avec sa ville re-pensée et ré-inventée. 

C’est justement l’un des chantiers menés aux côtés de la ville de Seneffe dans une logique de partenariat: revoir de fond en comble le fonctionnement du service à la jeunesse en mode “2.0”, nous partageons avec nos invités montois ce case inspirant avant de passer à la seconde étape de notre brainstorming:

Imaginer ensemble la Mons 2.0 de demain. 

 Odoo • une photo avec une légende

Quelles pistes de solutions pouvons-nous échafauder ensemble pour adresser des problématiques aussi prégnantes que les incivilités, la difficulté de communiquer, l’absence d’implication citoyenne? Leurs mugs floqués “Antopolis” par Multiprint remplis de bon café, nos citoyens et agents de l’administration changent alors de casquette et se prêtent à l’exercice avec application: 

Odoo • Image et Texte

Antopolis: CiRM

Sans en être conscient, le groupe met là le doigt sur le principe-même du CiRM (“Citizen Relationship Management System”) que nous mettons au coeur de notre opération “Antopolis on tour”!

En effet, nous organisons nos breakfasts “Antopolis on tour” avec l’objectif de:

  • Créer la ville 2.0 avec les citoyens et les agents de la ville et de la commune,

  • D’inviter les villes et communes à ré-investir dans la conversation (le “2.0”) comme socle de la démocratie moderne,

  • Co-construire une approche CiRM de la ville qui soit partagée par l’administration et ses utilisateurs,

Ceci en nous plaçant au carrefour des réalités du terrain, du ressenti des citoyens et de l’expertise digitale.

Ce premier rendez-vous fixé aux acteurs de la ville de Mons initie un roadtrip pour nous mettre à l’écoute des problématiques rencontrées dans chaque commune par les agents, les représentants du vivier local et les citoyens, et dessiner ensemble les contours d’une solution digitale pertinente car incarnée.

Si les aventures du “Antopolis on tour” vous intéressent, si comme nos participants vous souhaitez contribuer à la réflexion, n’hésitez pas à vous manifester pour rejoindre la #AntopolisOnTour community!